18 nov. 2013

Essen jour 2 - la grande journée


Le premier jour de salon le jeudi, est toujours un peu mou, on fais le tour du salon, on repere des stands, les jeux qui nous interressent. Et avec tout ca on a pas le temps de tester beauccoup de jeux.

Le vendredi est plus propice aux essais. les samedi et dimanche on joue aussi moins car il y a plus de monde. Donc c'est le vendredi qu'il faut en profiter.

On a donc commencé par un jeu que j'avais repéré avant de venir "the sheep race" Un jeu de course de mouton. Je ne fus pas enthousiasmé suite à la partie. On apprendra plus tard que je l'ai quand même acheté le dimanche pour lui laisser une seconde chance.


Puis on est passé sur le stand de Amigo pour tester un autre jeu qui m'a tenté Crazy lab Un jeu de pli, qui a comme particularité que chaque joueur a une couleur qui lui raporte des point négatif (couleur visible) et une couleur qui lui raporte des point positif (secrete)


Je reviendrais sur ces deux jeux comme je les ai achetés.

Je suis allé sur le stand de Mayday games les éditeurs de Eaten bye Zombie d'ont j'avais déjà parlé ici (j'avais dit que je ferais une règle VF elle est en cours, ne perdez pas espoir). Ce jeu était sur leur stand bradé à 10€ (sachant que je l'avais payé 25€ il y a 2 ans.:/)

Mais si je suis allé les voir c'est pour tester un jeu de pirate : Walk the plank. Les pirates, un thème qui annonce toujours plein de coup bas. Et c'est justement l'objet de ce jeu. Il faut pousser les autres pirates sur la planche et sauver ses propres pirates. On programme tous ensemble 3 actions (disponible dans notre main de cartes) puis dans l'odre du tour chacun joue sa première action, puis la deuxième et la troisième.
Le jeu est fun, avec beaucoup d'interactions. Le détail qui fait que je ne l'ai pas acheté c'est son prix : 20€


C'est une petite boite, avec 3 meeples de 4 couleurs différentes, 4 tuiles pour représenter la planche et une 50aine de cartes. C'est un peu cher pour un petit jeu. J'attendrai qu'il soit en promo l'année prochaine :)

On a eu casse toi pov con en france comme jeu de satire politique. En allemagne ils ont un jeu ou Angela est représenté en Darth Vador, c'est pas la classe ca ?

darth vador

Et puis a force de marcher on est fatigué et on se prend a accepter un essai d'un jeu totalement improbable Dice' Zoo un jeu de dé c'est la mode cette année. On lance les dés et il faut avoir des groupes d'animaux plus puissant que ceux au milieu de la table pour pouvoir les poser (3 renard sont plus puissant que 2 renard. 2 ours sont plus puissant que 2 renards). Un jeu qui m'a fait penser à Zoff im Zoo un jeu de carte ou il faut aussi jouer des groupes d'animaux plus puissant que ceux sur la table.

Rien de transcendant mais au moins on était assis 5 minutes.

Remontant comme un saumon le flux de personnes portant une couronne de papier à l’effigie d'un ours polaire, nous arrivons sur le stand de pick a polarbear. Ils ont réalisés une trilogie Pick a dog, pick a pig et cette année Pick a polarbear.

Ne résistant pas a l'envie d'avoir l'air ridicule, j’achète la trilogie. C'est un petit jeu dans lequel il faut récupérer des ours (polaires) qui n'ont qu'une seule différence par rapport a notre dernier ours récupéré. Un petit jeu d'observation et de rapidité (ou plus précisément de rapidité d'observation). Je ne dirais pas un jeu apéro car il faut de la place sur la table ce qui n'est pas toujours possible en apéro entre les choppes de bières et le bols de cacahuètes.
polar bear

Les photographies compromettantes de ma personne sont disponibles par courrier en l'échange de la modique somme de 500€

Mon ami de Olivier de Proxijeux étant jaloux de mon couvre chef, s'est acheté un chapeau teemo, un produit dérivé du jeu vidéo League of Legend dont il est fan. Il s'agit du même chapeau que personnage teemo.

Embarquant alors vers une destination de choix Bruxelles (en 1893) nous fimes escale pour tester Train and stations. Un jeu de train, avec des dés. Je vous avait dit que le thème caché de ce salon c'est les dés ? Donc encore un jeu de dés. Les dés servent a acheter des batiments et a relier des villes. Le jeu ne m'a pas fait grande impression, d'autant plus que à 5joueurs (notre cas pour cette partie) on attend un peu entre chaque tour.


Autre étape sur le chemin du stand de pearl games la table de cthulhu wars. Un jeu dans l'univers de lovecraft avec de belles et grandes figurines à l'éfigie des grand anciens. c'est bien fait mais ca n'est pas le genre de jeu qui m'attire.



Finalement on arrive a Bruxelles 1893 sur le stand Pearl games. Un jeu dans le style Art nouveau, dans lequel on joue un architecte qui va aider a la construction de bruxelles. Noous n'avons fait qu'un tour, mais la diversité des options promet un bon jeu. Un jeu bien touffu comme savent le faire les belges de Pearl games. Je n'ai pas craqué pour ce jeu car un peu trop complexe pour mon groupe de joueurs.
Si vous aimez les jeux complexes où l'on se fait plaisir a réfléchir vous pouvez y aller.

pearl games

Et pour finir la journée en beauté, on a fini avecc un jeu tout mignon, les 3 petits cochons. Dans ce jeu, comme dans le conte, on va construire des maisons. Elles peuvent être en paille bois ou brique, mais on peut aussi les mélanger (toit en brique sur maison en paille etc) petite liberté du jeu par rapport a l'histoire originale. Pour construire une partie de la maison il faut avoir le symbole corespondant sur les dés. On a pour cela le droit de relancer 3 fois les dés.
Mais attenrion si on obtien 2 loups sur les dés on ne peut rien construire. Par contre on peut tenter de souffler une maison d'un adversaire.




Ce jeu est vite mis en place, tourne bien et en plus se présente comme un livre. Il sera donc du meilleur effet dans ma nouvelle ludothèque.


Voila pour ma deuxième journée de salon, on a beaucoup joué, moyennement acheté. Une bonne journée.



A bientôt pour la suite du débrief, Essen le week end.


Enregistrer un commentaire