15 juin 2013

Twitapero jeu du Lord - Part 2



Previously sur jeux et flammekueche :
Notre héros, Ddschutz, est parti dans une contrée lointaine et hostile : Chelles pour y rejoindre un autre groupe de joueur.

Générique 

J'ai aussi eu l'honneur de rencontrer Emmanuel Bertrando, le boss des éditions Moonster games (qui ont fait entre autre GOSU, Streams, ou Fame US). Et comme il sait qu'on arrive pas les mains vides face à des fans en délire, il avait ramené un prototype (presque aboutit) : Koryo
C'est un jeu de majorité dans lequel il faut poser des cartes représentant des personnage devant soi. Celui qui a la majorité d'un type de personnage bénéficie de l'action du personnage. C'est un petit jeu de carte bien sympathique, qui donne envie d'être rejoué. Je vous ferrais une review un peu plus complète après sa sortie à Essen prochain.

Puis comme tout auditeur de Proxijeux j'ai eu envie de tester Ascension. Un deck building game dans lequel les cartes que l'on choisi varie au fil du temps. Pour plus d'explication je vous laisse écouter le podcast 43B. Le jeu est plaisant, mais un peu long (à 4 joueurs).

Ensuite petite régression en enfance car Ultralord à sorti looping louis. Un jeu d'adresse (12 rue de la gare ? Ah non pas ce genre d'adresse) dans lequel il faut envoyer Louis l'aviateur dans les airs pour qu'il retombe sur la base d'autres joueurs. Pour se faire chacun a une petite manette et tape dessus au bon moment pour faire décoller l'aviateur au bon moment. La violence de ce jeu rappelle un peu le monde impitoyable d'hyppoglouton.


Il n'y a pas que les éditeurs qui aiment présenter leurs proto, il y aussi les auteurs. C'est pourquoi Blublugrublu avait ramené le sien. Un jeu dans lequel on doit collecter des pièces en étant le seul à miser sur une valeur. Autant vous dire que les valeurs où il a beaucoup de pièces sont les plus demandés, enfin pas toujours car comme on se dit que personne ne va la choisir car on sera plusieurs a la choisir personne ne va la choisir, moi je vais la choisir.
Vous me suivez ? non ? c'est normal. :) En gros il y a du double guessing, triple guessing et un peu de chance.

Puis avant de faire une pause pour le dîner, on a joué à un jeu Et toque un jeu de filles comme j'aime dire. Un jeu dans lequel il faut préparer des menus plus ou moins loufoque selon le thème que l'on a. Et il faut surtout qu'i soit assez explicite pour que les autres joueurs puissent deviner le thème que l'on avait. Pas toujours facile, car il faut utiliser uniquement les 12 ingrédients/façon de cuisiner que l'on a pioché.

Après avoir mangé on a résisté, enfin on a tenté de résister avec le jeu The Resistance. Une sorte de loup-garou dans lequel personne n'est éliminé au premier tour. Je reviendrais sur cette partie car on a joué avec les règles à l'aquitaine et ca mérite un article a lui tout seul.

Et pour finir ce fameux samedi, on a commencé, vers 00h30 une partie de Eaten by zombie. Un deckbuilding avec des zombies. Dès le pitch j'avais l'attention de tous les survivant de la soirée. (pour info j'en avait déjà parlé dans mon blog. Ca a très bien marché et on a joué jusqu’à 2h pour savoir qui survivrai à la horde de zombies.

Le dimanche fut un peu plus calme. Après un petit déjeuner avec des petits croissants bien agréables on a joué avec la maîtresse de maison, Madame Ultralord, à Dixit que je découvrait aussi grace à ce rendez vous ludique, qui sera à l'avenir incontournable : Le twitapero du Lord

Merci à lui pour avoir organisé ce week end, et pour m'avoir hébergé.
Allez tous lire son blog plein de bonnes choses, vous pourrez savoir si il en refait un l'année prochaine.







Enregistrer un commentaire