27 oct. 2012

1er Defi-interblog :Défi de l'avenue de l'hyppo


-------------------------------------------------------------------

Defi des blogueurs de jeu de société :

Titre : Défi de l'avenue de l'hippo.

Intitulé : Expliquer pourquoi Hippos Gloutons est un meilleur jeu (de stratégie) que le Monopoly
Durée : 1 mois : Publication sur les blogs le 27 octobre 2012.
Réalisation : Un article plus ou moins agrémenté d'exemples, de photos, de calculs, de citations de célèbres philosophes.
Récompense : Rien, mais c'est déjà beaucoup.

-----------------------------------------------------------------------------------
Le principe était d'exposer pourquoi Hippos Gloutons est un meilleur jeu (de stratégie) que le Monopoly.

Premièrement l’instigateur de ce défi a mis entre parenthèses le terme stratégie, car on ne peut pas vraiment dire qu'il y a de la stratégie au Monopoly.

Mais commençons par poser les bases, et présentons ces deux jeux.

D'une part le Monopoly, un jeu dont le but est d’être le plus riche en fin de partie.
Mais le plus souvent le jeu s’achève quand un joueur, souvent le plus malchanceux ou plus mauvais joueur s’énerve et jette le plateau de jeu au sol pour sauter violemment dessus sous les yeux effarés des autres joueurs.
Oui car le Monopoly, même si on a l'impression de construire, une maison ou un hôtel, est surtout un jeu où l’on détruit, surtout ses adversaires.



Partie de Monopoly par Super-Sangoten

 
Je vous ré-explique rapidement le principe: vous allez sur la case imposée par votre lancer de dé.

Le hasard y est très présent puisque tous les déplacements se font avec un dé. Vous voyez donc qu'il est impossible de créer une stratégie si l'ensemble de mon tour est soumis au dé.

Et pour rajouter au hasard, il y a des cartes "chance" c'est surtout chance de perdre ! Puisque la majorité des cartes affectent de malus le joueur qui pioche.

La seule vertu de ce jeu est d'avoir donné lieu à une expression "[allez en prison], ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs".
Oui l'expression est en francs car elle date des années 80.

Passons maintenant, à Hippos Gloutons. Dans ce jeu, on doit aider un hippopotame à manger des boules.
Chaque joueur est à un coin du plateau, et manœuvre la queue d'un hippopotame pour lui faire ouvrir la bouche. On en déduit donc que l'hippopotame, comme l'homme, est très facilement manipulable par la queue.



HIPPO GLOUTON par georgelamouche

 
On pourrait croire au premier abord que ce n'est juste qu'un jeu de bourrin, et qu'il faut appuyer sur la queue de l'hippopotame le plus vite et le plus fort possible.
Mais ce n'est pas comme ça que vous gagnerez.

Oui car le jeu Hippos Gloutons est un jeu fin et subtil.
Il faut délicatement actionner la manette pour que la bouche s'ouvre au bon moment ; et surtout se referme au bon moment.

Il faut aussi esquiver et anticiper les coups dans le plateau de jeu qui font rebondir la bille de manière non euclidienne. Car oui il y a des gens qui, lors de jeux d'adresse, s'amusent a frapper la table pour bouger les billes ou faire tomber un objet du bateau.

Dans Hippos Gloutons, l'interaction entre joueurs est très présente, il est fortement recommandé de surveiller ses adversaires et de profiter de la moindre erreur pour s'emparer des précieuses billes.


Pourquoi donc Hippos Gloutons est donc un meilleur jeu de  que le Monopoly ? Mais pour plein de raisons !

Pour commencer, après une partie d'Hippos Gloutons, on dit souvent " On en refait une ?" ou " On joue la revanche ?", alors que je n'ai jamais entendu quelqu'un dire ça à la fin (si elle arrive) d'une partie de Monopoly.

Il n'y a pas à Hippos Gloutons de débat interminable sur où mettre l'argent ; au milieu du plateau (pour le récupérer grâce à une obscure règle win to win) ou le retourner à la banque.

De plus à Hippos Gloutons, le décompte final est très simple à réaliser, il suffit de compter les billes, on peut donc faire rapidement un classement. Dans le Monopoly, il faut compter les sous, définir quelle valeur valent les différents quartiers, bref c'est la merde.

Sur un point pourtant, les deux  jeux sont à égalité, c'est l'incohérence du thème :
Imaginez un hippopotame manger des billes de chewing gum !! L'hippopotame est un herbivore !! Je veux bien qu'il ait une grande bouche et que les piaf viennent lui manger entre les dents, mais de là à manger des billes de pâte de gomme il y a un monde.
Et du coté Monopoly ce n'est pas mieux on achète des gares ! Qui veux acheter des gares de nos jours quand on connait la santé financière de la SNCF ? Et si on n'achete pas de gare on achète un quartier de Paris. Mais attention un quartier sans maison ! Il faut les rajouter après.

Et pour finir, entre le personnage hautain du monopoly nous toisant avec son air supérieur, son haut de forme et son monocle, et le sympatique hippopotame avec son air jovial et son sourire attrayant, mon choix est vite fait.

Je pense avoir largement démontré pourquoi il vaut mieux acheter un Hippos Gloutons qu'un Monopoly.

Une dernière réflexion tout de même, je vous remémore que pour marquer son territoire l'hippopotame se sert de sa queue pour projeter ses excréments au loin et signifier la présence de son territoire à ses congéneres. Rappelez-vous bien ça la prochaine fois que vous saisirez fermement la queue d'un hippoglouton.


------------------------------------
Vous trouverez les autres articles des blogueurs participants ci-dessous :


UltraLord
Le gobelin Rose
Les dessous du troll
Le chabronchi
Le trou à rat
La taverne du jeu

Proxijeux 
blogjeuxsocieté


















Enregistrer un commentaire