1 juin 2009

Les nains de Markus

Markus Heitz, bien sur. Et son roman, une aventure dont les héros sont des nains.

Après avoir lu le premier tome on attend impatiemment la suite. C'est un livre agréable à lire, mais lourd à transporter. Je l'amenai avec moi en déplacement professionnel et j'ai compris pourquoi je préférais les formats de poche.



On regrettera un peu le manque d'elfe, pour un roman de fantasy ; mais c'est quand même un livre sur les nains et tout le monde connait l'inimité des courts sur pattes pour les oreilles pointues. J'espère quand même en voir plus dans la suite. Pour qu'ils se castagnent entre eux, malgré la menace commune qu'ils ont à affronter.





Enregistrer un commentaire