7 déc. 2008

Les yeux dans les figs


L'autre jour, une connaissance regardant mes figurines m'interpelle : "comment tu fais les yeux? tu dois avoir un pinceau fin sa mère de sa grand-mère".
Alors pour clarifier, un petit point sur les yeux(lol), pour les profanes qui s'interrogeraient sur la question.



personnellement, j'utilise une solution de facilité classique : peindre d'abord le visage, avec un premier jet d'ombrage. Ensuite, il s'agit de peindre le blanc des yeux (ou autre couleur)en hésitant pas à dépasser sur le reste du visage, car, et c'est là le but de la technique, cela permet d'adapter la forme de l'œil par la suite.


Ensuite, il ne reste qu'à placer un point noir pour faire l'iris. C'est là le moment délicat, car à 1 millimètre près, l'expression du visage peut être totalement différente. D'où l'utilité de ne pas déterminer directement le blanc de l'œil.


Ci-dessus, un exemple de yeux ratés, qui donne un air débile à la figurine (à ma décharge, le moulage est pas top, voir mon futur billet sur les décors scotia-grendel)

une fois l'iris placée, reprenez la couleur utilisée pour le visage et repassez sur le blanc pour restreindre de plus en plus l'œil jusqu'à la taille désirée.


Le plus dur, c'est quand la figurine porte un casque. Il ne faut pas se planter.
Enregistrer un commentaire