2 déc. 2008

Quand la SF tue la SF

"Je croit que j'ai fait une indigestion" c'est non seulement la phrase que l'on va entendre à la fin du mois, mais aussi ma pensée en terminant "Dangereuse Calisto".

En effet voici mes lectures (il me semble qu'il y a à peu près tout. Désolé je ne lis pas vite)

Au mois d'aout (durant mon voyage de noces) : Chrono-minets

C'est un recueil de nouvelles de science fiction, entrecoupées d'anecdotes relatives à ces nouvelles. M. Asimov lui même nous livre les secrets de ces publications. Quelles sont les pérégrinations de la nouvelle, comment le titre à été changé etc..

Il s'agit de nouvelles, car Asimov écrivait beaucoup pour des magazines, surtout à ces débuts. Non seulement pour se "lancer" comme on dit, mais aussi car c'était à l'époque le mode le plus courant de publication, en tout cas pour la SF.




Puis j'ai continué (a mon retour de vacances il me semble) par LE livre de Asimov : Fondation

Là fait marquant c'est un long récit et non pas des nouvelles. C'est le grand roman de Asimov.
Il y décrit un empire intergalactique en déclin. Et un savant qui essaye de sauver cet empire. Enfin est ce bien ça sont but ????

On sent bien dans ce livre, les tensions politiques, et les luttes de pouvoir au sein de l'empire et de ses ennemis.





Puis, trouvé sur un marché aux puces, et lu en une après midi : Knock

Vous trouvez ce choix bien singulier comparé au restes de mes lectures ? Je vais vous exposer la raison.

Dans les années 90, j'étais un jeune collégien qui lisait très très lentement. J'avais donc emprunté ce livre au CDI du collège, mais voilà, arrivée la fin de la durée de l'empruntement maximun et je ne l'avais toujours pas fini. Et je ne l'avais jamais (je ne sais pour quelles raison) plus emprunté.

J'ai donc profité de cette occasion au marché aux puces pour rattraper cette déception de jeunesse.



Ensuite je suis revenu à la SF avec : Azazel.

Toujours du Asimov. Là encore un recueil de nouvelles publiées dans des magazines.
Il y a ici 18 aventures de George et de son petit démon Azazel.
L'histoire est un peu toujours la même, Georges a un ami à qui il veut faire plaisir, et pour celà il demande au petit démon doué de pouvoirs magiques de l'aider.
Malheuresement, à chaque fois les pouvoirs ne fonctionne pas comme il l'espérait et George perd un ami.

Mais rassurez vous il en a un tas !! (au moins 18 ).


Comme les histoires n'ont pas de lien entre elles j'en ai profité pour lire entre deux nouvelles un autre livre : Polnareff par Polnareff

Pour répondre à toutes les rumeurs le concernant, et aussi pour faire un peu de pognon (on va pas se gener) Polnareff décide d'écrire son autobiographie.

On y voit toute sa vie raconté à la manière de Polnareff. Quand on le lit on a l'impression d'entendre sa voix. (Ca me fait la même chose avec Desproges.)

Dans ce livre, Michel se livre. On voit ce qu'il y a derrière les lunettes. Il y a une STAR, mais il y a aussi un homme.

Vivement le prochain retour !!!!


puis un autre livre glané dans un marché aux puces, et aussi un classique : La machine à explorer le temps.

H.G. Wells nous livre sa vision du futur. Ici pas de vaisseaux spatiaux, tout se passe à Londres et dans ce quelle deviendra.

Pour éviter d'annoncer des choses qui s'avéreraient contredites trop vite. Comme les voitures volantes en l'an 2000.

Il décide d'aller beaucoup plus loins dans le temps. Une bonne idée qui permet à ce vieux roman d'être toujours agréable à lire.

Wells nous decrit une société en extrapolant les évolution de notre société.


Et pour finir celui que je vient de finir (commencé à l'occasion d'une gastro) : Dangereuse calisto


Oh du Asimov !! Comme c'est étonnant c'est des nouvelles !!

Ce qu'elles ont de remarquable c'est que c'est ses premières. Les premières qu'il a écrites et qui ont été publiées.
Elle sont dans l'ordre d'écriture (qui différe de l'ordre de publication) ce qui permet de voir l'évolution d'un jeune auteur, qui sera un des plus grands auteur de SF.

Comme dans Chrono-minets, les nouvelles sont séparées par des anecdotes relative à l'écriture et aux pérégrinations avant qu'elles ne soit publiées et payées (1cents par mot!!!)

Voilà ce que j'ai lu comme depuis aout (Sans compter la relecture des règle de AT43). Ca fait beaucoup de SF pour moi.
Je vais revenir un peu à la fantasy. Par ici les elfes et aurtes créatures fantastiques.



(Note pour plus tard: penser à passer chez Jopp récupérer une aventure de Gotrek et Félix)
Enregistrer un commentaire